L'immobilier à Monteux
30 juin

Conseiller immobilier du mois – Nathalie GRIFFON – Carpentras

Nathalie GRIFFON

 

C’est l’agent du mois. Nathalie GRIFFON travaille dans l’agence de Carpentras depuis 12 ans. Jadis chef d’entreprise, Nathalie a été débauchée par Jean-Claude ROUVEL le président du groupe Maurice GARCIN. Aujourd’hui elle ne regrette rien. Portrait d’une femme-mère qui aime sa famille par dessus tout.

« clic, clic… J’aime pas les photos ! » Elle l’avoue elle même entre 2 poses. « Après 50 ans c’est difficile d’accepter son image même si je vis très bien avec, clic, clic… » et pourtant elle accepte de se figer quelques micro secondes…à condition de valider les photos avant publication. « Bien Nathalie, à vos ordres Nathalie. »

Nathalie GRIFFON est un mélange de douceur et d’autorité naturelle. La cinquantaine passée, elle a gardé le visage et les traits fins d’une belle femme que le temps a quelques peu arrondi cette dernière décennie. L’œil est resté vif, la voix déterminée. Elle n’est même pas surprise quand on lui annonce que les chiffres l’ont désigné meilleur agent du mois.

« Être la première ça ne veut pas dire grand chose. C’est valorisant c’est sur. C’est important de faire de bons mois pour conserver la confiance. Je signe tout de suite pour le même chiffre le mois prochain ! » (rires)

Née à Paris, Nathalie a conservé un léger accent et tout le raffinement d’une parisienne de souche.                                                                                                                                                                                                  « J’ai quitté Paris parce que j’en avais marre de la grisaille et du stress quotidien. Ça me fait rire d’entendre les gens d’ici parler de stress, ils ne connaissent pas la vie parisienne, les transports en commun et l’individualisme des grandes villes. »

Tous les matins Nathalie pousse les portes de l’agence avec la même envie, la même passion, le même souhait du travail bien fait. Elle aime insister sur l’importance de bien organiser son emploi du temps.

« Dans ce métier il faut être extrêmement rigoureux, c’est fondamental. Très souvent on a le bon produit mais pas le bon acheteur. C’est hyper frustrant, faut savoir être patient et garder l’œil affuté. Le bon chiffre de ce mois est aussi le résultat d’un travail de longue haleine. Certaines ventes mettent plusieurs mois à se concrétiser d’autres se font en à peine une heure. Si vous n’êtes pas rigoureux, si vous ne faites pas le bon geste au bon moment, vous passez à côtés d’opportunités que vous entretenez pourtant depuis longtemps…et c’est dommage ! »

« Il faut surtout savoir s’adapter. On n’aura pas les mêmes relations avec un propriétaire attaché à sa maison d’enfance et un vendeur de bien sans aucun affect. Moi je m’éclate à proposer aussi bien un garage qu’une maison de prestige. Mon grand plaisir c’est de faire des rencontres et de me mettre à la place de nos clients, qu’ils soient acheteurs ou vendeurs, de les voir se livrer au fur et à mesure, d’écouter leurs histoire et d’acquérir finalement toute leur confiance. Sans jamais jouer la comédie, il faut être sincère, c’est primordial. »

Avant de replonger dans sa montagne de dossier, Nathalie arrose une dernière fois les bureaux qui l’entourent de son regard bleu acier qui fond soudainement à la vue de ses 2 collaboratrices, Béatrice et Laurie.

« Et puis ces bons chiffres sont aussi le résultat d’un bon travail d’équipe. Les maitres mots : réseau, synergie, collectif. Les filles viennent tout juste d’intégrer le groupe, c’est un peu dur pour elles en ce moment mais je suis passé par là aussi, j’ai tenu bon, les résultats ont suivi, il faut garder confiance, elles ont toutes les qualités requises pour réussir, il faut juste de la persévérance pour enclencher le processus, le reste viendra tout seul. »

L’affection que Nathalie porte à ses collaboratrices préfigure tout l’amour qu’elle peut transmettre à sa famille. « Ma famille, mon moteur, ma fierté » aime t-elle souligner.                                                             « clic, clic !» L’appareil photo crépite une dernière fois. « Mais pourquoi tu te mets si prés, j’ai trop de rides, allez file ! »

Nathalie a déjà saisi un dossier. Chemise en lin orange, boucle d’oreille orange, autour d’elle un mur blanc et…orange. Décidément elle est très chic cette madame GRIFFON. «  clic ! »

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée