L'immobilier à Monteux
25 nov

Qui investit dans un appartement à louer à Entraigues ?

Couple discutant avec un agent immobilier

Vous avez un bien à vendre à Entraigues, dans le Vaucluse ? Cet appartement fera peut-être le bonheur d’un investisseur et ensuite d’un locataire. Vous voulez savoir qui investira dans votre appartement pour le mettre en location à Entraigues ? Suivez le guide. Le Crédit Foncier a réalisé, pour la cinquième année consécutive, une enquête pour mieux connaître les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l’immobilier. Plus de 2 700 personnes y ont répondu en juillet 2017.

L’immobilier est l’actif privilégié des Français
En 2017, le locatif privé devrait représenter 16,3 % des logements construits contre 11,6 % en 2014, confirmant ainsi la progression de ce marché, dans un environnement immobilier très porteur. Si elles disposaient d’une somme d’argent à investir, les personnes interrogées répondent qu’elles privilégieraient en 1er choix l’immobilier (70 %), puis l’assurance-vie (15 %), l’épargne sécurisée (8 %) et enfin les marchés financiers (7 %). Cet attrait pour l’immobilier reste fort une fois l’investissement réalisé : 94 % des investisseurs locatifs sont très ou assez satisfaits de l’investissement qu’ils ont réalisé au 1er semestre 2017.

Portait de l’investisseur locatif
En moyenne, l’investisseur locatif a 45 ans, il vit en couple (dans 73 % des cas) et dispose dans son ménage d’un revenu de 70 300 euros. Les investisseurs locatifs privilégient les appartements (92 %) contre 8 % les maisons. Le bien acquis comporte en moyenne deux pièces (58 % des biens loués sont des studios ou deux pièces) pour une surface de 45 m². Son coût médian est de 168 000 euros au premier semestre 2017. Ce bien est très souvent acquis grâce à un financement avec peu ou pas d’apport sur une durée moyenne de 20 ans et 5 mois. La baisse des taux de crédit immobilier a encouragé les investisseurs à acquérir des biens d’un montant plus élevé (hausse de 7 % sur les deux dernières années).

O.D. / Bazikpress © goodluz

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée